Rocher de la cascade



-Présentation :
             
              -Véritable "petit frère" de la tête de braque de part son aspect, son accessibilité et son orientation, ce secteur présente de multiples atouts : accès rapide, ombre l'après-midi, bonne protection de la tramontane, bon rocher, voies originales et intéressantes allant du 3 au 6c/7a, et enfin possibilité de réaliser un grand rappel et des tyroliennes.
             -Nombre de carousiens seront surpris d'apprendre qu'un secteur aussi important puisse exister à deux pas d'un sentier qu'ils ont sans doute emprunté souvent sans prêter attention au rocher qui les dominait! En effet, le "rocher de la cascade" est resté apparemment totalement inexploré jusqu'à ce que nous ouvrions "trois générations" en 2014 (aucun piton découvert lors des ouvertures, à l'exception d'une ligne de rappel dans la cascade).
           -Si le rocher est d'apparence très moussu en de nombreux endroits, les voies empruntent des veines où il est de bonne qualité. Les voies de droite ont même pour particularité de se dérouler sur un rocher poli par l'eau semblable à des dalles érodées par des glaciers.
              

-Orientation : Est.

-Accès : 15mn.
                -Depuis le parking des gorges de Colombières, l'accès se fait par le sentier des gorges. En remontant en direction de Lafage, le rocher est situé à 30m à gauche du sentier, juste avant de passer le torrent de Roucayrol (souvent à sec). Si vous empruntez un grand escalier en pierres, c'est que vous êtes allé trop loin.

-Topo :

 

        -Rouge : voies équipées
        -Noir : voies en cours d'équipement ou en projet

 -Liste des voies :


-n°0 : Projet, 3 lg, 4/5, 70m

-n°1 : "3 générations", 3lg, 3c max, 70m, 2015 (*)
                -Voie ouverte du bas puis équipée, avec possibilité de rajouter quelques coinceurs.
                -Malgré quelques passages avec du lichen (et des relais un peu encombrés par les branches qui ont repoussé aux dires des derniers ascensionnistes...), le rocher est de qualité et l'itinéraire intéressant.

n°2 :"Faust line", 4lg, 4c max, 80m, 2016 (**)
                -Voie ouverte du bas puis équipée.
                -Une voie très variée, qui passe derrière la tête de chien sommitale, avec une belle vue sur la cascade.

n°3 : Ceinture et bretelles, 3lg, 5c max (au niveau du point), 70m (*).
                -L1 commune avec "Faust' line"
                -3 belle longueurs. Le pas en 5c en surplomb est bien plus difficile que le reste, mais il est beau et bien protégé (placer une sangle dans le point pour faire un étrier en A0). Passage à droite en prévision pour plus d'homogénéité.

n°4 :"Rap contest", 1lg, 4b, 12m
                -2 points de relais en place (départ de la petite tyrolienne).
                -Voie courte mais avec quelques pas intéressants.

n°5 :"Clash royal", 1lg, 4b, 8m
                -2 points de relais en place.
                -Voie courte mais avec quelques pas intéressants.
  
n°6 : "l'Ange et l'eau", 3lg, 4c max, 60m, 2016 (**)
                -Voie ouverte du bas puis équipée.
               -Voie qui se déroule sur un très beau rocher poli par l'eau. La traversée de la cascade ne peut se faire que si elle est presque à sec. 

n°6' : "l'Ange sec", 1lg, 5a, 25m, 2017 (**)
                -Variante directe de "l'Ange et l'eau" qui permet de réaliser la voie lorsque la cascade est en eau.

n°7 : "L'athlète de braque", 3lg, 5a max, 70m, 2017 (***)
                -Voie ouverte du bas puis équipée.
               -Très jolie voie, sur un très bon rocher, avec des passages esthétiques entre des surplombs.
               -Possibilité de sortie directe en 5c "L'athlète embraque" (passage athlétique sur bon rocher)

n°8 : "L'athlète débarque", 3lg, 6c/7a max, 60m (**)
             -Voie ouverte du haut. L1 commune avec "l'athlète de braque".
             -Deux longueurs athlétiques avec des séquences de résistance d'une dizaine de mouvements chacune, dans un style très "pan" (Bien rester dans le dévers dans la dernière longueur et ne pas le quitter par la petite cheminée de gauche, zone non nettoyée)
             -Possibilité de sortie par la gauche en 6b "L'athlète baraque" (passage athlétique sur bon rocher)

n°9 : "Le pilier du Freinet", 5b (*)
                -Voie très pédagogique au niveau du petit ressaut, ou comment apprendre à se décaler pour valoriser une prise verticale.

n°10 : "Monte et souris!", 5a (**)
                -Voie très pédagogique au niveau du petit dévers, ou comment apprendre à utiliser l'appui de paume pour réaliser un bon réta.
               
n°11 : "Top chrono!", 3a (*)
                -Voie toute en adhérence (record de vitesse : 15 secondes, en partant un pied sur la petite margelle)

-Photos :

Ange Véziers, dans "Monte et souris"
Edmond Véziers dans L1 de l'athlète de braque

Au 2ème relais de l'athlète de braque

Arrivée au R2 de l'athlète de braque

Au sommet du rocher de la cascade,
avec en haut à droite les dalles de Roucayrol (incroyable mais vrai, 250m de dalles!)

Edmond Véziers, dans L4 de "Faust line"
La petite main de Faustine Véziers, qui colle en octobre 2014 la première plaque du rocher de la cascade : "3 générations".
L1 de l'athlète de braque. Thierry de Cambiaire, équipeur du mur de Roucayrol (situé dans le ravin, à la hauteur du sommet), puis de Roquebrun, dans sa folle jeunesse...

Thierry de Cambiaire, L2 de l'athlète de braque, bientôt au sommet de ce qu'il avait nommé, il y a presque 30 ans "le pic sans corde"!




Commentaires

  1. Bonjour clan Véziers, merci pour votre implication dans l'écriture de nouvelles pages Carousiennes…nous avons apprécier votre boulot et perçus votre volonté pédagogique dans l'élaboration de vos voies...si vous passez dans les Pyrénées venez grimpez face à la Maladetta, la "Voix du Berger" au piton de l'Escalette prés du col de Menté, et découvrez notre école d'escalade au milieux de l'estive du même secteur...notre démarche Pyrénéiste est aussi familiale dans l'équipement et la prospection, est similaire à la votre...c'est beau cette culture familliale inter-générationnelle. Bartassez bien! Adessiatz! le clan Albero

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour au "clan Albero" et merci pour le message bien sympathique! Belle destination que les Pyrénées! Un jour peut-être... et je garde le conseil en mémoire.
      Guilhem

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Du nouveau dans le Caroux!